row=0
Array
(
)
Array
(
)
stdClass Object
(
    [id] => 2363
    [asset_id] => 2971
    [title] => Mobilisons-nous le 24 mars
    [alias] => mobilisons-nous-le-24-mars
    [introtext] => 

Après deux manifestations qui ont été suivies massivement et en attendant la grande journée de mobilisation et de grève du 31 mars, la Fédération CGT des Sociétés d’Etudes appelle à amplifier le mouvement et à se joindre aux actions prévues le 24 mars.

[fulltext] =>

A cette date, sera présentée la nouvelle mouture du projet de Loi El Khomri au Parlement. Il est clair que les aménagements « concédés » par le Gouvernement ne représentent aucun changement substantiel. Ni les salarié-e-s, ni la jeunesse lycéenne et étudiante, ne sont dupes : dans de plus en plus d’entreprises, les sections syndicales, y compris celles de la CFDT, font remonter les inquiétudes de leurs collègues tandis que les assemblées générales se multiplient dans les lycées et les universités contre la Loi.

Le gouvernement est donc prêt à essayer de passer en force d’une part en réprimant la jeunesse mobilisée, d’autre part en faisant planer la menace de l’usage du 49.3. La semaine dernière on a vu des étudiants arrêtés au sein des campus, des blocages dégagés très violemment par la police et des fermetures administratives d’université pour empêcher les étudiants de pouvoir se réunir et débattre de l’actualité.

Pour toutes ces raisons il ne faut rien lâcher, le mouvement commence à peine et il risque d’être long. A nous d’établir un rapport de force qui puisse nous permettre de résister ! A nous d’imposer notre propre agenda au gouvernement et de montrer la force des travailleurs! A nous, enfin, de débattre, de nous organiser pour faire entendre nos revendications et inverser la tendance. Oui ! le monde du travail peut être réformé : pour le progrès social et la démocratie au travail, par la réduction du temps et des charges de travail, avec un autre partage des richesses.

C’est dans ce sens que nous appelons à la convergence des luttes et des secteurs mobilisés le 24 mars et que nous continuerons à manifester jusqu’au retrait total de la Loi.

POUR PARIS, RENDEZ-VOUS LE 24 MARS 2016
A 12H30, MONTPARNASSE (PLACE DU 18 JUIN)

[state] => 1 [catid] => 518 [created] => 2016-03-21 10:36:00 [created_by] => 160 [created_by_alias] => [modified] => 2016-03-23 10:37:54 [modified_by] => 160 [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [publish_up] => 2016-03-21 10:36:00 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => {} [urls] => {} [attribs] => {"show_title":"","link_titles":"","show_intro":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_layout":"","show_related_article":"","show_related_heading":"","related_heading":"","show_related_type":"","show_related_featured":"","related_image_size":"","related_orderby":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","tz_portfolio_redirect":"","show_attachments":"","show_image":"","tz_use_image_hover":"","tz_image_timeout":"","portfolio_image_size":"","portfolio_image_featured_size":"","detail_article_image_size":"","show_image_gallery":"","detail_article_image_gallery_size":"","image_gallery_slideshow":"","show_arrows_image_gallery":"","show_controlNav_image_gallery":"","image_gallery_pausePlay":"","image_gallery_pauseOnAction":"","image_gallery_pauseOnHover":"","image_gallery_useCSS":"","image_gallery_slide_direction":"","image_gallery_animation":"","image_gallery_animSpeed":"","image_gallery_animation_duration":"","image_gallery_animationLoop":"","image_gallery_smoothHeight":"","image_gallery_randomize":"","image_gallery_startAt":"","image_gallery_itemWidth":"","image_gallery_itemMargin":"","image_gallery_minItems":"","image_gallery_maxItems":"","show_video":"","video_width":"","video_height":"","tz_show_gmap":"","tz_gmap_width":"","tz_gmap_height":"","tz_gmap_mousewheel_zoom":"","tz_gmap_zoomlevel":"","tz_gmap_latitude":"","tz_gmap_longitude":"","tz_gmap_address":"","tz_gmap_custom_tooltip":"","useCloudZoom":"","article_image_zoom_size":"","zoomWidth":"","zoomHeight":"","position":"","adjustX":"","adjustY":"","tint":"","tintOpacity":"","lensOpacity":"","softFocus":"","smoothMove":"","showTitle":"","titleOpacity":"","show_comment":"","tz_comment_type":"","tz_show_count_comment":"","disqusSubDomain":"","disqusApiSecretKey":"","disqusDevMode":"","show_twitter_button":"","show_facebook_button":"","show_google_button":"","show_pinterest_button":"","show_linkedin_button":"","show_extra_fields":"","field_show_type":"","show_quote_text":"","show_quote_author":"","show_audio":"","audio_layout_type":"","show_soundcloud_artwork":"","soundcloud_auto_play":"","show_soundcloud_sharing":"","show_soundcloud_buying":"","show_soundcloud_download":"","show_soundcloud_user":"","show_soundcloud_playcount":"","show_soundcloud_comments":"","audio_soundcloud_color":"","audio_soundcloud_theme_color":"","audio_soundcloud_width":"","audio_soundcloud_height":""} [version] => 2 [ordering] => 58 [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 578 [metadata] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [robots] => [author] => [rights] => [xreference] => ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [featured] => 1 [language] => * [xreference] => [category_title] => Déclarations [category_alias] => declarations [category_access] => 1 [author] => Burot Xavier [parent_title] => Actualités [parent_id] => 307 [parent_route] => vie-federale/actualites [parent_alias] => actualites [rating] => [rating_count] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 1 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 1 [show_icons] => 1 [show_print_icon] => 1 [show_email_icon] => 1 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 1 [urls_position] => 0 [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 0 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => right [float_fulltext] => right [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 0 [show_category_title] => 1 [show_description] => 1 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 0 [show_subcat_desc] => 0 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 0 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 20 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 1 [show_subcategory_content] => -1 [show_pagination_limit] => 0 [filter_field] => hide [show_headings] => 0 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 0 [list_show_author] => 0 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 1 [show_page_heading] => 0 [layout_type] => blog [menu_text] => 1 [secure] => 0 [page_title] => Déclarations [page_description] => [page_rights] => [robots] => [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [tagLayout] => Joomla\CMS\Layout\FileLayout Object ( [layoutId:protected] => joomla.content.tags [basePath:protected] => [fullPath:protected] => [includePaths:protected] => Array ( ) [options:protected] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [component] => com_content [client] => 0 ) [initialized:protected] => [separator] => . ) [data:protected] => Array ( ) [debugMessages:protected] => Array ( ) ) [slug] => 2363:mobilisons-nous-le-24-mars [catslug] => 518:declarations [parent_slug] => 307:actualites [readmore_link] => /vie-federale/actualites/declarations/2363-mobilisons-nous-le-24-mars [text] =>

Après deux manifestations qui ont été suivies massivement et en attendant la grande journée de mobilisation et de grève du 31 mars, la Fédération CGT des Sociétés d’Etudes appelle à amplifier le mouvement et à se joindre aux actions prévues le 24 mars.

A cette date, sera présentée la nouvelle mouture du projet de Loi El Khomri au Parlement. Il est clair que les aménagements « concédés » par le Gouvernement ne représentent aucun changement substantiel. Ni les salarié-e-s, ni la jeunesse lycéenne et étudiante, ne sont dupes : dans de plus en plus d’entreprises, les sections syndicales, y compris celles de la CFDT, font remonter les inquiétudes de leurs collègues tandis que les assemblées générales se multiplient dans les lycées et les universités contre la Loi.

Le gouvernement est donc prêt à essayer de passer en force d’une part en réprimant la jeunesse mobilisée, d’autre part en faisant planer la menace de l’usage du 49.3. La semaine dernière on a vu des étudiants arrêtés au sein des campus, des blocages dégagés très violemment par la police et des fermetures administratives d’université pour empêcher les étudiants de pouvoir se réunir et débattre de l’actualité.

Pour toutes ces raisons il ne faut rien lâcher, le mouvement commence à peine et il risque d’être long. A nous d’établir un rapport de force qui puisse nous permettre de résister ! A nous d’imposer notre propre agenda au gouvernement et de montrer la force des travailleurs! A nous, enfin, de débattre, de nous organiser pour faire entendre nos revendications et inverser la tendance. Oui ! le monde du travail peut être réformé : pour le progrès social et la démocratie au travail, par la réduction du temps et des charges de travail, avec un autre partage des richesses.

C’est dans ce sens que nous appelons à la convergence des luttes et des secteurs mobilisés le 24 mars et que nous continuerons à manifester jusqu’au retrait total de la Loi.

POUR PARIS, RENDEZ-VOUS LE 24 MARS 2016
A 12H30, MONTPARNASSE (PLACE DU 18 JUIN)

e-max.it: your social media marketing partner
[tags] => Joomla\CMS\Helper\TagsHelper Object ( [tagsChanged:protected] => [replaceTags:protected] => [typeAlias] => [itemTags] => Array ( ) ) [jcfields] => Array ( ) [event] => stdClass Object ( [afterDisplayTitle] => [beforeDisplayContent] => [afterDisplayContent] => ) [prev] => /vie-federale/actualites/declarations/2364-pour-le-31-mars-2016-construisons-une-journee-historique-de-greves-et-de-manifestations [next] => /vie-federale/actualites/declarations/2358-tous-en-greve-et-en-manifestation-le-17-mars-2016 [prev_label] => Précédent [next_label] => Suivant [pagination] => [paginationposition] => 1 [paginationrelative] => 0 )

Mobilisons-nous le 24 mars

Après deux manifestations qui ont été suivies massivement et en attendant la grande journée de mobilisation et de grève du 31 mars, la Fédération CGT des Sociétés d’Etudes appelle à amplifier le mouvement et à se joindre aux actions prévues le 24 mars.

A cette date, sera présentée la nouvelle mouture du projet de Loi El Khomri au Parlement. Il est clair que les aménagements « concédés » par le Gouvernement ne représentent aucun changement substantiel. Ni les salarié-e-s, ni la jeunesse lycéenne et étudiante, ne sont dupes : dans de plus en plus d’entreprises, les sections syndicales, y compris celles de la CFDT, font remonter les inquiétudes de leurs collègues tandis que les assemblées générales se multiplient dans les lycées et les universités contre la Loi.

Le gouvernement est donc prêt à essayer de passer en force d’une part en réprimant la jeunesse mobilisée, d’autre part en faisant planer la menace de l’usage du 49.3. La semaine dernière on a vu des étudiants arrêtés au sein des campus, des blocages dégagés très violemment par la police et des fermetures administratives d’université pour empêcher les étudiants de pouvoir se réunir et débattre de l’actualité.

Pour toutes ces raisons il ne faut rien lâcher, le mouvement commence à peine et il risque d’être long. A nous d’établir un rapport de force qui puisse nous permettre de résister ! A nous d’imposer notre propre agenda au gouvernement et de montrer la force des travailleurs! A nous, enfin, de débattre, de nous organiser pour faire entendre nos revendications et inverser la tendance. Oui ! le monde du travail peut être réformé : pour le progrès social et la démocratie au travail, par la réduction du temps et des charges de travail, avec un autre partage des richesses.

C’est dans ce sens que nous appelons à la convergence des luttes et des secteurs mobilisés le 24 mars et que nous continuerons à manifester jusqu’au retrait total de la Loi.

POUR PARIS, RENDEZ-VOUS LE 24 MARS 2016
A 12H30, MONTPARNASSE (PLACE DU 18 JUIN)

e-max.it: your social media marketing partner
Fichier(s) à consulter
Etiquettes

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL