row=0
Array
(
)
Array
(
)
stdClass Object
(
    [id] => 2402
    [asset_id] => 3011
    [title] => Que signifie une Société de gestion ?
    [alias] => que-signifie-une-societe-de-gestion
    [introtext] => 

J’ai posé la question de savoir qui voudrait participer à une Société de Gestion et j’ai donné comme exemple la SACEM, bien connue.

[fulltext] =>

Pour nous, cette Société de gestion (voire une Coopérative) serait définie sur d’autres bases et ses principaux secteurs pourraient être :

  • un secrétariat
  • un service administratif : comptabilité, « cabinet de brevets », avocats pour la défense, contrôleur de marché
  • un fab lab avec quelques techniciens pour aider les auteurs d’inventions à réaliser leurs prototypes
  • une équipe informatique-vidéo et webmaster pour la présentation de la Société et des inventions
  • une équipe de magasiniers
  • un local avec des bureaux pour accueillir ces secteurs ci-dessus
  • un local pour la présentation des inventions
  • un local pour le stockage des inventions
  • des salles de réunions et expositions

Cela nous fait un gros budget avec environ 15 employés et 600 m2 de locaux.

Des locaux pas trop chers se trouveraient sûrement en province.

Des primes à l’embauche atténueraient le coût.

Il faudrait trouver des sponsors, des donateurs généreux.

L’auteur d’inventions serait aidé dans la rédaction de ses protections par le « cabinet de brevets ». Le Fab lab lui faciliterait la réalisation des prototypes et surtout en garantirait la confidentialité.

La Société (équipe vidéo…) assurerait la publicité des inventions, garantirait les relations entre l’auteur et le développeur. La Société percevrait une taxe sur la vente de l’invention (contrôleur de marché) et répercuterait en royalties la part revenant à l’inventeur.

En cas de copie, c’est la Société (les avocats) qui attaquerait le fraudeur.

La Société ou la Coopérative pourrait aussi ouvrir un département de fabrication et un autre de vente.

L’inventeur pourrait faire appel au Financement Participatif ou Crowdfunding.

Certes, cette vision idéale peut paraître utopique mais elle peut se réaliser si les auteurs d’inventions le décident. et y participent.

[state] => 1 [catid] => 504 [created] => 2016-02-10 10:09:04 [created_by] => 160 [created_by_alias] => [modified] => 2016-04-12 09:12:57 [modified_by] => 160 [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [publish_up] => 2016-02-10 10:09:04 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => {} [urls] => {} [attribs] => {"show_title":"","link_titles":"","show_intro":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_layout":"","show_related_article":"","show_related_heading":"","related_heading":"","show_related_type":"","show_related_featured":"","related_image_size":"","related_orderby":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","tz_portfolio_redirect":"","show_attachments":"","show_image":"","tz_use_image_hover":"","tz_image_timeout":"","portfolio_image_size":"","portfolio_image_featured_size":"","detail_article_image_size":"","show_image_gallery":"","detail_article_image_gallery_size":"","image_gallery_slideshow":"","show_arrows_image_gallery":"","show_controlNav_image_gallery":"","image_gallery_pausePlay":"","image_gallery_pauseOnAction":"","image_gallery_pauseOnHover":"","image_gallery_useCSS":"","image_gallery_slide_direction":"","image_gallery_animation":"","image_gallery_animSpeed":"","image_gallery_animation_duration":"","image_gallery_animationLoop":"","image_gallery_smoothHeight":"","image_gallery_randomize":"","image_gallery_startAt":"","image_gallery_itemWidth":"","image_gallery_itemMargin":"","image_gallery_minItems":"","image_gallery_maxItems":"","show_video":"","video_width":"","video_height":"","tz_show_gmap":"","tz_gmap_width":"","tz_gmap_height":"","tz_gmap_mousewheel_zoom":"","tz_gmap_zoomlevel":"","tz_gmap_latitude":"","tz_gmap_longitude":"","tz_gmap_address":"","tz_gmap_custom_tooltip":"","useCloudZoom":"","article_image_zoom_size":"","zoomWidth":"","zoomHeight":"","position":"","adjustX":"","adjustY":"","tint":"","tintOpacity":"","lensOpacity":"","softFocus":"","smoothMove":"","showTitle":"","titleOpacity":"","show_comment":"","tz_comment_type":"","tz_show_count_comment":"","disqusSubDomain":"","disqusApiSecretKey":"","disqusDevMode":"","show_twitter_button":"","show_facebook_button":"","show_google_button":"","show_pinterest_button":"","show_linkedin_button":"","show_extra_fields":"","field_show_type":"","show_quote_text":"","show_quote_author":"","show_audio":"","audio_layout_type":"","show_soundcloud_artwork":"","soundcloud_auto_play":"","show_soundcloud_sharing":"","show_soundcloud_buying":"","show_soundcloud_download":"","show_soundcloud_user":"","show_soundcloud_playcount":"","show_soundcloud_comments":"","audio_soundcloud_color":"","audio_soundcloud_theme_color":"","audio_soundcloud_width":"","audio_soundcloud_height":""} [version] => 2 [ordering] => 14 [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 559 [metadata] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [robots] => [author] => [rights] => [xreference] => ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [featured] => 0 [language] => * [xreference] => [category_title] => Déclarations [category_alias] => declarations [category_access] => 1 [author] => Burot Xavier [parent_title] => Actualités [parent_id] => 311 [parent_route] => nos-branches/snaii/actualites [parent_alias] => actualites [rating] => [rating_count] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 1 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 1 [show_icons] => 1 [show_print_icon] => 1 [show_email_icon] => 1 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 1 [urls_position] => 0 [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 0 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => right [float_fulltext] => right [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 0 [show_category_title] => 1 [show_description] => 1 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 0 [show_subcat_desc] => 0 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 0 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 20 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 1 [show_subcategory_content] => -1 [show_pagination_limit] => 0 [filter_field] => hide [show_headings] => 0 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 0 [list_show_author] => 0 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 1 [show_page_heading] => 0 [layout_type] => blog [menu_text] => 1 [secure] => 0 [page_title] => Déclarations [page_description] => [page_rights] => [robots] => [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [tagLayout] => Joomla\CMS\Layout\FileLayout Object ( [layoutId:protected] => joomla.content.tags [basePath:protected] => [fullPath:protected] => [includePaths:protected] => Array ( ) [options:protected] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [component] => com_content [client] => 0 ) [initialized:protected] => [separator] => . ) [data:protected] => Array ( ) [debugMessages:protected] => Array ( ) ) [slug] => 2402:que-signifie-une-societe-de-gestion [catslug] => 504:declarations [parent_slug] => 311:actualites [readmore_link] => /nos-branches/snaii/actualites/declarations/2402-que-signifie-une-societe-de-gestion [text] =>

J’ai posé la question de savoir qui voudrait participer à une Société de Gestion et j’ai donné comme exemple la SACEM, bien connue.

Pour nous, cette Société de gestion (voire une Coopérative) serait définie sur d’autres bases et ses principaux secteurs pourraient être :

  • un secrétariat
  • un service administratif : comptabilité, « cabinet de brevets », avocats pour la défense, contrôleur de marché
  • un fab lab avec quelques techniciens pour aider les auteurs d’inventions à réaliser leurs prototypes
  • une équipe informatique-vidéo et webmaster pour la présentation de la Société et des inventions
  • une équipe de magasiniers
  • un local avec des bureaux pour accueillir ces secteurs ci-dessus
  • un local pour la présentation des inventions
  • un local pour le stockage des inventions
  • des salles de réunions et expositions

Cela nous fait un gros budget avec environ 15 employés et 600 m2 de locaux.

Des locaux pas trop chers se trouveraient sûrement en province.

Des primes à l’embauche atténueraient le coût.

Il faudrait trouver des sponsors, des donateurs généreux.

L’auteur d’inventions serait aidé dans la rédaction de ses protections par le « cabinet de brevets ». Le Fab lab lui faciliterait la réalisation des prototypes et surtout en garantirait la confidentialité.

La Société (équipe vidéo…) assurerait la publicité des inventions, garantirait les relations entre l’auteur et le développeur. La Société percevrait une taxe sur la vente de l’invention (contrôleur de marché) et répercuterait en royalties la part revenant à l’inventeur.

En cas de copie, c’est la Société (les avocats) qui attaquerait le fraudeur.

La Société ou la Coopérative pourrait aussi ouvrir un département de fabrication et un autre de vente.

L’inventeur pourrait faire appel au Financement Participatif ou Crowdfunding.

Certes, cette vision idéale peut paraître utopique mais elle peut se réaliser si les auteurs d’inventions le décident. et y participent.

e-max.it: your social media marketing partner
[tags] => Joomla\CMS\Helper\TagsHelper Object ( [tagsChanged:protected] => [replaceTags:protected] => [typeAlias] => [itemTags] => Array ( ) ) [jcfields] => Array ( ) [event] => stdClass Object ( [afterDisplayTitle] => [beforeDisplayContent] => [afterDisplayContent] => ) [prev] => /nos-branches/snaii/actualites/declarations/2416-bonne-fete-donc-a-tous-les-auteurs [next] => /nos-branches/snaii/actualites/declarations/2284-reponse-du-snaii-cgt-au-fnafi [prev_label] => Précédent [next_label] => Suivant [pagination] => [paginationposition] => 1 [paginationrelative] => 0 )

Que signifie une Société de gestion ?

J’ai posé la question de savoir qui voudrait participer à une Société de Gestion et j’ai donné comme exemple la SACEM, bien connue.

Pour nous, cette Société de gestion (voire une Coopérative) serait définie sur d’autres bases et ses principaux secteurs pourraient être :

  • un secrétariat
  • un service administratif : comptabilité, « cabinet de brevets », avocats pour la défense, contrôleur de marché
  • un fab lab avec quelques techniciens pour aider les auteurs d’inventions à réaliser leurs prototypes
  • une équipe informatique-vidéo et webmaster pour la présentation de la Société et des inventions
  • une équipe de magasiniers
  • un local avec des bureaux pour accueillir ces secteurs ci-dessus
  • un local pour la présentation des inventions
  • un local pour le stockage des inventions
  • des salles de réunions et expositions

Cela nous fait un gros budget avec environ 15 employés et 600 m2 de locaux.

Des locaux pas trop chers se trouveraient sûrement en province.

Des primes à l’embauche atténueraient le coût.

Il faudrait trouver des sponsors, des donateurs généreux.

L’auteur d’inventions serait aidé dans la rédaction de ses protections par le « cabinet de brevets ». Le Fab lab lui faciliterait la réalisation des prototypes et surtout en garantirait la confidentialité.

La Société (équipe vidéo…) assurerait la publicité des inventions, garantirait les relations entre l’auteur et le développeur. La Société percevrait une taxe sur la vente de l’invention (contrôleur de marché) et répercuterait en royalties la part revenant à l’inventeur.

En cas de copie, c’est la Société (les avocats) qui attaquerait le fraudeur.

La Société ou la Coopérative pourrait aussi ouvrir un département de fabrication et un autre de vente.

L’inventeur pourrait faire appel au Financement Participatif ou Crowdfunding.

Certes, cette vision idéale peut paraître utopique mais elle peut se réaliser si les auteurs d’inventions le décident. et y participent.

e-max.it: your social media marketing partner
Fichier(s) à consulter
Etiquettes

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL