Tracts de la fédération

Comme la CGT l’indiquait dès juin 2015, la nouvelle direction du groupe SFR/NUMERICABLE a la ferme intention de faire des économies sur le dos des salarié-e-s et notamment ceux de ses prestataires en relation client.

Lire la suite...

Voilà des années que le patronat du secteur rogne sur les salaires, les conditions de travail et les acquis sociaux.

La crise que subit actuellement le pays, n’a fait qu’aggraver la situation.

Lire la suite...

La Fédération CGT des Sociétés d’Etudes soutient l’action du Syndicat des Travailleurs Arabes (Arab Workers Union) dans leur campagne juridique et médiatique pour organiser les travailleurs palestiniens des centres d’appels.

Lire la suite...

Depuis le rachat de SFR par Numéricable, les décisions prises par la nouvelle direction du groupe n'en finissent plus d'avoir des conséquences tant sur les salarié-e-s de l'entreprise que sur ceux et celles des entreprises sous-traitantes et prestataires travaillant pour SFR.

Lire la suite...

Voici la copie du tract de l'intersyndicale CFDT / CFTC / CGT / FO /SUD.

 

Lire la suite...

Logo CCAM 2013Les Fédérations CFDT-F3C, CFTC-CSFV, CGT-FSE, CGT-FAPT, FO-FEC et SUD PTT appellent l'ensemble des salarié-e-s des centres d'appel prestataires à poser leur casque le 27 mai 2014 de 14 à 16h afin de protester contre la politique antisociale mise en place par le SP2C (syndicat patronal du secteur).

Lire la suite...

La Fédération mondiale UNI Global Union organise, du 12 au 14 février à Orlando (USA), une conférence mondiale des centres d'appel qui réunira des représentants venus des 5 continents.

Lire la suite...

Allongement de la durée de cotisations retraite, augmentation des cotisations retraite et de prévoyance, réduction des prestations sociales, pour les salarié-e-s.
Exonération totale ou partielle de cotisations sociales, aide financière, réduction des taxes, pour les employeurs.
Faire payer les pauvres pour donner aux riches, voici la politique qu’entend mener l’actuel Gouvernement pour résoudre la question des déficits de la protection sociale.

Lire la suite...

Lors du Comité d’Entreprise qui s’est tenu le 24 juin, M. DELAMARRE, dirigeant de CALL EXPERT, a annoncé son incapacité à honorer le paiement de ses dettes sociales, reniant ainsi l’engagement pris devant le Tribunal de Commerce de Nîmes en 2011.

Lire la suite...

Notre Fédération apporte son soutien à la centaine de salarié-e-s, de CALL EXPERT de Saint-Christol-les-Alès (30), privé-e-s,
par leur employeur, de toutes activités depuis le 5 juin.

Lire la suite...

La Fédération CGT des Sociétés d’Etudes soutient l’appel à 3 jours de grève lancé par l’UGTT au sein des différents sites de la multinationale TELEPERFORMANCE en Tunisie.

Notre délégation a pu, en marge du Forum Social Mondial qui vient de se terminer à Tunis, rencontrer les membres du bureau syndical et discuter avec les salarié-e-s de l’entreprise, notamment lors de la manifestation qui s’est tenue devant le siège de l’entreprise, à Tunis, le mardi 26 mars dernier.

Voilà plus d’un mois que la direction tunisienne refuse d’entendre les revendications légitimes des représentants du personnel :

  • Application de l’accord de classifications signé ;
  • Arrêt des licenciements abusifs.

Son attitude intransigeante a poussé 3 syndicalistes à s’enfermer dans la salle de réunion de l’entreprise où ils sont gardés jours et nuits par des vigiles à la solde de l’entreprise qui interdit à tous salarié-e-s de pouvoir les rencontrer.

D’ailleurs malgré plusieurs rencontres organisées sous l’égide de l’inspection du travail tunisienne, aucune sortie de crise n’est prévue, la direction restant campé sur ses positions réduisant le dialogue social à un simple monologue.

C’est donc face à cela que les 3 syndicalistes ont décidé d’une grève de la faim mais aussi de demander à l’ensemble des salarié-e-s de la filiale tunisienne à poser le casque pendant ces trois jours.

Au vu du comportement antisocial de cette entreprise que cela soit en France ou en Tunisie, les salarié-e-s ne comprennent pas comment celle-ci ait pu obtenir le « LABEL DE RESPONSABILITE SOCIALE » même à titre provisoire comme s’en glorifie la CFDT !

Les opérateurs traditionnels « Orange, SFR, et Bouygues » ont annoncé des restructurations drastiques qui une fois de plus vont venir peser lourdement sur l'emploi. Leur préoccupation principale est aujourd'hui comme hier de préserver leurs marges et les dividendes de leurs actionnaires.

Lire la suite...

Fédération CGT des Sociétés d’Etudes – Centres d’appel : Licenciements, gel des salaires, dégradation des conditions de travail… La CGT dit non !

Fédération CGT des Sociétés d’Etudes – Centres d’appels et Fédération SUD PTT : Annualisation, piège à … !

L’arrivée de FREE sur le marché de la téléphonie mobile n’a pas fini de faire des vagues chez les opérateurs Telecom et leurs prestataires, principalement ceux spécialisés dans la relation client.

Fédération CGT des Sociétés d’Etudes – Centres d’appel : Délocalisation ou relocalisation, Non aux licenciements ici comme ailleurs.

Les patrons mondialisent la précarité, leurs méthodes de management et l’exploitation de celles et ceux qui travaillent. Le débat qui agite la France depuis quelques semaines sur l’éventualité de plusieurs milliers de licenciements dans le secteur des Télécoms n’est pas sans conséquence sur le Maghreb et le Sénégal.

Montreuil, le 13 juin 2012 Fédération CGT des Sociétés d’Etudes – Centres d’Appels : La responsabilité sociale face aux juges

«En moins d’un mois, deux entreprises, qui s’enorgueillissent de détenir le Label de responsabilité Sociale depuis sa création en 2004, viennent de se faire condamner par la justice pour des faits pas vraiment conformes à la «responsabilité sociale» affichée. (…) »

Colloque centres appels

Notre Fédération organise, avec le concours de SUD (France), de l’UGTT (Tunisie), de la CSC-CNE (Belgique) et d’autres syndicats, un Colloque International sur les Centres d’Appels qui se tiendra du 2 au 4 avril 2012 à la Bourse du Travail de Saint-Denis (93).

Lire la suite...

Alors que le secteur a connu une progression de son chiffre d'affaires de 6,6% en 2010 et semble parti pour faire de même en 2011, les salaires restent quasi gelés et les conditions de travail continuent de se dégrader. La mobilisation du 21 juin avait contribué pour beaucoup dans la signature de l'accord sur les salaires de 2011. En effet, les travailleurs ne peuvent faire confiance qu'en leurs propres mobilisations pour imposer tant des augmentations de salaires que l'amélioration de leur condition de travail.


La CGT appellent l'ensemble des salariés du secteur à faire grève et à se mobiliser partout le 1er décembre 2011 !



Condamnés au SMIC à perpétuité !logo centres d'appels

Plus de 70% des salarié-e-s des centres d’appels sont positionné-e-s sur les plus bas indices de la grille de classification (120/ 130/ 140/ 150). Or, à ce jour, le dernier accord salarial appliqué au sein de la branche est celui de 2008 ! En 2010, les patrons des centres d’appel se sont opposés à l’application de l’accord salarial pourtant signé par plusieurs organisations syndicales et patronales !

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

  • Un cookie anonyme de session attribué a votre arrivée sur le site utilisé pour vous servir les pages pertinentes
  • Éventuellement, si vous disposez d'un compte sur le site et que vous vous êtes identifié, un cookie d'authentification, utilisé pour indiquer que vous êtes reconnu sur le site et avez accès aux contenus réservés.
  • Un cookie d'analyse statistique utilisé afin de mesurer l'audience du site de façon anonyme

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL