row=0
Array
(
)
Array
(
)
stdClass Object
(
    [id] => 1995
    [asset_id] => 2594
    [title] => SOCAM/ARVATO : Tous en grève pour défendre nos emplois de sous-traitant !
    [alias] => socam-arvato-tous-en-greve-pour-deefendre-nos-emplois-de-sous-traitant
    [introtext] => 

Depuis le rachat de SFR par Numéricâble, les décisions prises par la nouvelle direction (Patrick Drahi*) n'en finissent plus d'avoir des conséquences pour les salariés des entreprises sous-traitantes et prestataires travaillant pour ce client.

[fulltext] =>

Les conditions de travail des salariés des centres d'appels se dégradent semaine après semaine en imposant des procédures qui ne sont pas humaines.

Les menaces sur nos emplois pèsent de plus en plus fortement sur nous “SALARIES” du fait de la demande de réduction des coûts de 30% exigée par SFR Numéricâble et par le projet de délocalisation de centres d'appels aux îles Maurice, Madagascar et au Portugal. Ce sont plusieurs milliers d'emplois qui sont sur la sellette en France, à la Réunion, à Mayotte, en Tunisie et au Maroc.

Au quotidien, les conséquences de ces restrictions drastiques se font ressentir :

  • Augmentation du nombre des plans d'actions,
  • Augmentation du taux de ventes sans aucune proposition dans les catalogues,
  • Un taux de promoteur dont nous ne sommes pas maître,
  • Un taux d’ultra détracteur défini par SFR Numéricâble,
  • Des pauses obligatoire fliquées...

Oser avec nous, c’est gagner ensemble

Notre situation se dégrade.

Alors que nos emplois sont potentiellement menacés à plus ou moins court terme SFR Numéricâble ne résout pas les problèmes de réseau récurrents, les difficultés lors des raccordements des clients fibre, les incidents et bugs perpétuels sur les outils qui ne nous permettent pas toujours d'atteindre les objectifs. Tous ces problèmes ont une incidence directe sur nos rémunérations.

Dans les centres d'appel SFR Numéricâble, en ce qui concerne les emplois, la situation s'assombri car leurs conditions se dégradent et cela va continuer : les objectifs 2015 montrent bien qu’il y a une nette hausse de la productivité attendue.

C’est pour toutes ces raisons que le syndicat national CGT Arvato Services France appelle à une mobilisation de tous les salariés qui travaillent pour l’entreprise SOCAM de la marque Arvato du groupe Bertelsmann,

Le 11 juin 2015 tous en grève pour que
SFR maintienne nos emplois.

* Le patron d'Altice aurait, selon les calculs du cabinet de conseil Proxinvest, gagné 17 millions d'euros l'an passé. Malgré ce montant revu à la baisse, Patrick Drahi reste de loin le patron le mieux payé de France en 2014. Sa rémunération est 6 fois supérieure à celle des autres présidents d'entreprises françaises cotées en Bourse, qui touchent en moyenne 2,9 millions d'euros par an, selon le dernier rapport publié par Proxinvest. 
Selon Patrick Drahi : "La dette que l’on porte est calculée au regard de nos perspectives. Chez Numericable-SFR elle est au même niveau que nos concurrents. La dette n’était pas un problème pour une entreprise qui croît. Ce sont les groupes en décroissance qui se focalisent sur la réduction de l’endettement".

[state] => 1 [catid] => 391 [created] => 2015-06-10 07:33:00 [created_by] => 160 [created_by_alias] => [modified] => 2015-06-06 04:56:02 [modified_by] => 160 [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [publish_up] => 2015-06-10 07:33:00 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => [urls] => [attribs] => {"show_title":"","link_titles":"","show_intro":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_layout":"","show_related_article":"","show_related_heading":"","related_heading":"","show_related_type":"","show_related_featured":"","related_image_size":"","related_orderby":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","tz_portfolio_redirect":"","show_attachments":"","show_image":"","tz_use_image_hover":"","tz_image_timeout":"","portfolio_image_size":"","portfolio_image_featured_size":"","detail_article_image_size":"","show_image_gallery":"","detail_article_image_gallery_size":"","image_gallery_slideshow":"","show_arrows_image_gallery":"","show_controlNav_image_gallery":"","image_gallery_pausePlay":"","image_gallery_pauseOnAction":"","image_gallery_pauseOnHover":"","image_gallery_useCSS":"","image_gallery_slide_direction":"","image_gallery_animation":"","image_gallery_animSpeed":"","image_gallery_animation_duration":"","image_gallery_animationLoop":"","image_gallery_smoothHeight":"","image_gallery_randomize":"","image_gallery_startAt":"","image_gallery_itemWidth":"","image_gallery_itemMargin":"","image_gallery_minItems":"","image_gallery_maxItems":"","show_video":"","video_width":"","video_height":"","tz_show_gmap":"","tz_gmap_width":"","tz_gmap_height":"","tz_gmap_mousewheel_zoom":"","tz_gmap_zoomlevel":"","tz_gmap_latitude":"","tz_gmap_longitude":"","tz_gmap_address":"","tz_gmap_custom_tooltip":"","useCloudZoom":"","article_image_zoom_size":"","zoomWidth":"","zoomHeight":"","position":"","adjustX":"","adjustY":"","tint":"","tintOpacity":"","lensOpacity":"","softFocus":"","smoothMove":"","showTitle":"","titleOpacity":"","show_comment":"","tz_comment_type":"","tz_show_count_comment":"","disqusSubDomain":"","disqusApiSecretKey":"","disqusDevMode":"","show_twitter_button":"","show_facebook_button":"","show_google_button":"","show_pinterest_button":"","show_linkedin_button":"","show_extra_fields":"","field_show_type":"","show_quote_text":"","show_quote_author":"","show_audio":"","audio_layout_type":"","show_soundcloud_artwork":"","soundcloud_auto_play":"","show_soundcloud_sharing":"","show_soundcloud_buying":"","show_soundcloud_download":"","show_soundcloud_user":"","show_soundcloud_playcount":"","show_soundcloud_comments":"","audio_soundcloud_color":"","audio_soundcloud_theme_color":"","audio_soundcloud_width":"","audio_soundcloud_height":""} [version] => 5 [ordering] => 20 [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 1494 [metadata] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [robots] => [author] => [rights] => [xreference] => ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [featured] => 0 [language] => * [xreference] => [category_title] => Tracts d’entreprise [category_alias] => tracts-dentreprise [category_access] => 1 [author] => Burot Xavier [parent_title] => Actualités [parent_id] => 105 [parent_route] => nos-branches/prestataires-de-services/centres-d-appels/actualites [parent_alias] => actualites [rating] => [rating_count] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 1 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 1 [show_icons] => 1 [show_print_icon] => 1 [show_email_icon] => 1 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 1 [urls_position] => 0 [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 0 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => right [float_fulltext] => right [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 0 [show_category_title] => 1 [show_description] => 1 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 0 [show_subcat_desc] => 0 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 0 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 20 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 1 [show_subcategory_content] => -1 [show_pagination_limit] => 0 [filter_field] => hide [show_headings] => 0 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 0 [list_show_author] => 0 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 1 [show_page_heading] => 0 [layout_type] => blog [menu_text] => 1 [secure] => 0 [page_title] => Tracts d'entreprise [page_description] => [page_rights] => [robots] => [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [tagLayout] => Joomla\CMS\Layout\FileLayout Object ( [layoutId:protected] => joomla.content.tags [basePath:protected] => [fullPath:protected] => [includePaths:protected] => Array ( ) [options:protected] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [component] => com_content [client] => 0 ) [initialized:protected] => [separator] => . ) [data:protected] => Array ( ) [debugMessages:protected] => Array ( ) ) [slug] => 1995:socam-arvato-tous-en-greve-pour-deefendre-nos-emplois-de-sous-traitant [catslug] => 391:tracts-dentreprise [parent_slug] => 105:actualites [readmore_link] => /nos-branches/prestataires-de-services/centres-d-appels/actualites/tracts-d-entreprise/1995-socam-arvato-tous-en-greve-pour-deefendre-nos-emplois-de-sous-traitant [text] =>

Depuis le rachat de SFR par Numéricâble, les décisions prises par la nouvelle direction (Patrick Drahi*) n'en finissent plus d'avoir des conséquences pour les salariés des entreprises sous-traitantes et prestataires travaillant pour ce client.

Les conditions de travail des salariés des centres d'appels se dégradent semaine après semaine en imposant des procédures qui ne sont pas humaines.

Les menaces sur nos emplois pèsent de plus en plus fortement sur nous “SALARIES” du fait de la demande de réduction des coûts de 30% exigée par SFR Numéricâble et par le projet de délocalisation de centres d'appels aux îles Maurice, Madagascar et au Portugal. Ce sont plusieurs milliers d'emplois qui sont sur la sellette en France, à la Réunion, à Mayotte, en Tunisie et au Maroc.

Au quotidien, les conséquences de ces restrictions drastiques se font ressentir :

  • Augmentation du nombre des plans d'actions,
  • Augmentation du taux de ventes sans aucune proposition dans les catalogues,
  • Un taux de promoteur dont nous ne sommes pas maître,
  • Un taux d’ultra détracteur défini par SFR Numéricâble,
  • Des pauses obligatoire fliquées...

Oser avec nous, c’est gagner ensemble

Notre situation se dégrade.

Alors que nos emplois sont potentiellement menacés à plus ou moins court terme SFR Numéricâble ne résout pas les problèmes de réseau récurrents, les difficultés lors des raccordements des clients fibre, les incidents et bugs perpétuels sur les outils qui ne nous permettent pas toujours d'atteindre les objectifs. Tous ces problèmes ont une incidence directe sur nos rémunérations.

Dans les centres d'appel SFR Numéricâble, en ce qui concerne les emplois, la situation s'assombri car leurs conditions se dégradent et cela va continuer : les objectifs 2015 montrent bien qu’il y a une nette hausse de la productivité attendue.

C’est pour toutes ces raisons que le syndicat national CGT Arvato Services France appelle à une mobilisation de tous les salariés qui travaillent pour l’entreprise SOCAM de la marque Arvato du groupe Bertelsmann,

Le 11 juin 2015 tous en grève pour que
SFR maintienne nos emplois.

* Le patron d'Altice aurait, selon les calculs du cabinet de conseil Proxinvest, gagné 17 millions d'euros l'an passé. Malgré ce montant revu à la baisse, Patrick Drahi reste de loin le patron le mieux payé de France en 2014. Sa rémunération est 6 fois supérieure à celle des autres présidents d'entreprises françaises cotées en Bourse, qui touchent en moyenne 2,9 millions d'euros par an, selon le dernier rapport publié par Proxinvest. 
Selon Patrick Drahi : "La dette que l’on porte est calculée au regard de nos perspectives. Chez Numericable-SFR elle est au même niveau que nos concurrents. La dette n’était pas un problème pour une entreprise qui croît. Ce sont les groupes en décroissance qui se focalisent sur la réduction de l’endettement".

e-max.it: your social media marketing partner
[tags] => Joomla\CMS\Helper\TagsHelper Object ( [tagsChanged:protected] => [replaceTags:protected] => [typeAlias] => [itemTags] => Array ( ) ) [jcfields] => Array ( ) [event] => stdClass Object ( [afterDisplayTitle] => [beforeDisplayContent] => [afterDisplayContent] => ) [prev] => /nos-branches/prestataires-de-services/centres-d-appels/actualites/tracts-d-entreprise/2008-lc-osez-n-48 [next] => /nos-branches/prestataires-de-services/centres-d-appels/actualites/tracts-d-entreprise/1958-mobipel-tract-intersyndical-cgt-sud-negociation-annuelle-obligatoire-2015 [prev_label] => Précédent [next_label] => Suivant [pagination] => [paginationposition] => 1 [paginationrelative] => 0 )

SOCAM/ARVATO : Tous en grève pour défendre nos emplois de sous-traitant !

Depuis le rachat de SFR par Numéricâble, les décisions prises par la nouvelle direction (Patrick Drahi*) n'en finissent plus d'avoir des conséquences pour les salariés des entreprises sous-traitantes et prestataires travaillant pour ce client.

Les conditions de travail des salariés des centres d'appels se dégradent semaine après semaine en imposant des procédures qui ne sont pas humaines.

Les menaces sur nos emplois pèsent de plus en plus fortement sur nous “SALARIES” du fait de la demande de réduction des coûts de 30% exigée par SFR Numéricâble et par le projet de délocalisation de centres d'appels aux îles Maurice, Madagascar et au Portugal. Ce sont plusieurs milliers d'emplois qui sont sur la sellette en France, à la Réunion, à Mayotte, en Tunisie et au Maroc.

Au quotidien, les conséquences de ces restrictions drastiques se font ressentir :

  • Augmentation du nombre des plans d'actions,
  • Augmentation du taux de ventes sans aucune proposition dans les catalogues,
  • Un taux de promoteur dont nous ne sommes pas maître,
  • Un taux d’ultra détracteur défini par SFR Numéricâble,
  • Des pauses obligatoire fliquées...

Oser avec nous, c’est gagner ensemble

Notre situation se dégrade.

Alors que nos emplois sont potentiellement menacés à plus ou moins court terme SFR Numéricâble ne résout pas les problèmes de réseau récurrents, les difficultés lors des raccordements des clients fibre, les incidents et bugs perpétuels sur les outils qui ne nous permettent pas toujours d'atteindre les objectifs. Tous ces problèmes ont une incidence directe sur nos rémunérations.

Dans les centres d'appel SFR Numéricâble, en ce qui concerne les emplois, la situation s'assombri car leurs conditions se dégradent et cela va continuer : les objectifs 2015 montrent bien qu’il y a une nette hausse de la productivité attendue.

C’est pour toutes ces raisons que le syndicat national CGT Arvato Services France appelle à une mobilisation de tous les salariés qui travaillent pour l’entreprise SOCAM de la marque Arvato du groupe Bertelsmann,

Le 11 juin 2015 tous en grève pour que
SFR maintienne nos emplois.

* Le patron d'Altice aurait, selon les calculs du cabinet de conseil Proxinvest, gagné 17 millions d'euros l'an passé. Malgré ce montant revu à la baisse, Patrick Drahi reste de loin le patron le mieux payé de France en 2014. Sa rémunération est 6 fois supérieure à celle des autres présidents d'entreprises françaises cotées en Bourse, qui touchent en moyenne 2,9 millions d'euros par an, selon le dernier rapport publié par Proxinvest. 
Selon Patrick Drahi : "La dette que l’on porte est calculée au regard de nos perspectives. Chez Numericable-SFR elle est au même niveau que nos concurrents. La dette n’était pas un problème pour une entreprise qui croît. Ce sont les groupes en décroissance qui se focalisent sur la réduction de l’endettement".

e-max.it: your social media marketing partner
Etiquettes

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL