Études

Au sommaire de cette étude :

  • Principaux enseignements
  • Étude initiée par la CPNEFP des cabinets d’avocats
    • Finalités
    • Méthodologie
    • Partenaires de l’étude
  • Échantillon nécessairement hétérogène
    • Tous les cabinets et leurs acteurs concernés
    • Les principales caractéristiques des répondants
  • Invisibilisation contextuelle de l’externalisation
  • Fonctions et tâches externalisées
  • Motifs à l’externalisation
  • Limites perçues de l’externalisation
  • Effets perçus de l’externalisation sur l’emploi
  • Autres stratégies ayant une forte incidence sur l’emploi salarié
    • Recours aux collaborateurs
    • Recours aux stagiaires
    • Intensification et la diversification des tâches
    • Recours croissant à l’informatique et la dématérialisation
  • Conclusions et préconisations
  • Annexe : l’indice de personnel utilisé dans les représentations graphiques

Lire la suite...

La branche des cabinets d’avocats connaît d’importantes mutations. En particulier, différentes études de l’OMPL montrent que le nombre de cabinets s’accroît tendanciellement.

Cette évolution s’accompagne d’une progression globale de l’emploi dont la structuration est modifiée. Le nombre de travailleurs non-salariés – avocats collaborateurs, associés, indépendants – ne cesse de croître alors que les effectifs salariés tendent à rester stables, voire à diminuer pour certaines catégories socioprofessionnelles. C’est le cas des professions intermédiaires, catégorie qui recouvre les secrétaires et les assistants juridiques notamment.

Lire la suite...

Questions de prospective

La prospective des cabinets d’avocats est élaborée à partir d’éléments existants (effectifs actuels, profils des salariés, état des lieux, etc.) et d’éléments projetés (tendances relevées par des études, projections des départs à la retraite, etc.).

Lire la suite...

Cabinets d’avocats, des situations hétérogènes

Les données disponibles posent un premier constat de précaution : il n’existe pas de cabinet type, qui correspondrait à une moyenne de toutes les tendances établies. Nombre des salariés, activité, clientèle, organisation, localisation géographique sont autant d’informations qui révèlent une très grande disparité de situations.

Lire la suite...

Synthèse portrait prospectif de branche - Cabinets d’avocats (Octobre 2009)

Fédération des Sociétés d’Etudes-2011

Sommaire

  • La branche des cabinets d’avocats : près de 90 000 «actifs occupés»
  • Le profil des salariés : une forte proportion de femmes non cadres, et un taux de temps partiel élevé
  • Le poids des cabinets d’avocats dans les services juridiques
  • Des besoins croissants de services juridiques
  • Les enjeux prospectifs
  • Les premières pistes de réflexion pour la branche

Portrait de branche - Cabinets d’avocats –OMPL 2007

Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d’avocats. Ce secteur n’est pas identifié par un code NAF spécifique, car la nomenclature NAF regroupe en 741A l’ensemble des « activités juridiques ». Pour cette branche, les sources utilisées sont les suivantes concernant : les entreprises libérales et les effectifs salariés: celles de l’OPCA PL Organismes Paritaire Collecteur Agréé des Professions Libérales et celles du rapport de branche 2005/2006 (à partir des données de la caisse de retraite, la CREPA) ; les caractéristiques des salariés (proportion de cadres et non cadres, structures d’âge, etc.) : les données issues du rapport de branche 2005/2006 ; les pratiques de formation : l’OPCA PL

Portrait de branche : les cabinets d’avocats- OMPL 2006

«Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des avocats. Ce secteur n’est pas identifié par un code NAF spécifique, car la nomenclature NAF regroupe en 741A l’ensemble des « activités juridiques ». Pour cette branche, les sources utilisées sont les suivantes : - concernant les établissements et les effectifs salariés : celles de l’OPCA PL et celles du rapport de branche 2005/2006 (à partir des données de la caisse de retraite, la CREPA) ; - concernant les caractéristiques des salariés (proportion de cadres et non cadres, structures d’âge, etc.) : les données issues du rapport de branche 2005/2006 ; - concernant les pratiques de formation : l’OPCA PL. »

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL