row=0
Array
(
)
Array
(
)
stdClass Object
(
    [id] => 2852
    [asset_id] => 3445
    [title] => SPIE INFO SERVICES : Défendre l’emploi ! Augmenter les salaires !
    [alias] => spie-info-services-defendre-l-emploi-augmenter-les-salaires
    [introtext] => 

STOP AUX INTIMIDATIONS !

La direction exerce des pressions sur un de nos Délégué Syndicale en Décembre 2016 en le convoquant à un entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aboutir à un licenciement suite à l’exercice de ses fonctions de déléguer syndical en NAO.

[fulltext] =>

De plus, la hiérarchie SPIE Infoservices exerce des pressions sur les salariés en vue de ruptures conventionnelles.

STOP AUX ENTRAVES !

La direction accommode le code du travail à sa sauce en multipliant les entraves : non respect de l’accord temps de travail en vi-gueur concernant les 35h00 fixes, 36h40 avec RTT, en prétextant des sites SPIE comme étant dédiés voir accommodés à des sites clients.

La non consultation des instances sur des réorganisations de structures : la dernière en date étant la DPN.

STOP A LA DEGRADATION DE NOS CONDITIONS DE TRAVAIL !

Notre direction reconnait le manque d’entre-tien des bâtiments alors que SPIE prône la sécurité des salariés.

EGALITE PROFESSIONNELLE

Après des années de négociations sur ce thème, vos commentaires démontrent que le sujet n’est pas réglé. La Cgt demande que la finalisation du rattrapage des écarts de rémunérations entre hommes et femmes soient réalisées.

EMPLOI

La Cgt demande :

  • L’embauche de Personnel en CDI, dans les secteurs concernés par le recours systéma-tique à l’intérim, aux CDD et à la sous-traitance, le renforcement des équipes dans certains services.
  • La Formation métier du personnel pour mon-ter en compétences.

Une représentation forte de la CGT, est un gage sur l’avenir pour une meilleure défense de tous les salariés.

PLUS DE POUVOIR D’ACHAT ! et pourquoi pas ?

Il faut augmenter les salaires.

AUGMENTATION COLLECTIVE

Pour répondre à ces demandes, et pour ré-duire les écarts de rémunération, la Cgt de-mande une augmentation annuelle pérenne :
A ce stade, n’ayant pas encore les chiffres de la direction pour l’année 2016, nous ne pou-vons nous avancer sur un quelconque mon-tant. Ceci fera l’objet lors de la prochaine NAO du 20 Janvier 2017.

AUGMENTATIONS INDIVIDUELLES

Votre demande est claire, c’est d’obtenir de la reconnaissance. Un nombre non négligeable d’entre vous demandent une augmentation individuelle indexée sur l’évolution des revenus de nos dirigeants augmentés de 10% pour cer-tains d’entres eux sur l’année 2015.

Perte des contrats historiques !

En l’espace de 2 ans près d’une trentaine de nos contrats historiques ont été perdus. Face à cela aucun nouveau contrat pour SPIE SI.

Le manque de visibilité sur l’emploi et la stratégie d’entreprise tel que le prévoit la loi en intégrant les informations nécessaires et consultables par vos représentants dans la base de donnée économique et sociale, la baisse des effectifs un peu plus de 200 salariés en l’espace de deux ans font places à la sous-traitance et à l’intérim.

Salaires, emplois, retraites

Pour conquérir de nouvelles garanties sociales les salarié(e)s ne peuvent compter que sur leur propre force. Vous pouvez nous contacter sur notre adresse mail : .

[state] => 1 [catid] => 349 [created] => 2017-01-06 14:50:00 [created_by] => 160 [created_by_alias] => [modified] => 2017-01-16 14:57:15 [modified_by] => 160 [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [publish_up] => 2017-01-06 14:50:00 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => {} [urls] => {} [attribs] => {"show_title":"","link_titles":"","show_intro":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_layout":"","show_related_article":"","show_related_heading":"","related_heading":"","show_related_type":"","show_related_featured":"","related_image_size":"","related_orderby":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","tz_portfolio_redirect":"","show_attachments":"","show_image":"","tz_use_image_hover":"","tz_image_timeout":"","portfolio_image_size":"","portfolio_image_featured_size":"","detail_article_image_size":"","show_image_gallery":"","detail_article_image_gallery_size":"","image_gallery_slideshow":"","show_arrows_image_gallery":"","show_controlNav_image_gallery":"","image_gallery_pausePlay":"","image_gallery_pauseOnAction":"","image_gallery_pauseOnHover":"","image_gallery_useCSS":"","image_gallery_slide_direction":"","image_gallery_animation":"","image_gallery_animSpeed":"","image_gallery_animation_duration":"","image_gallery_animationLoop":"","image_gallery_smoothHeight":"","image_gallery_randomize":"","image_gallery_startAt":"","image_gallery_itemWidth":"","image_gallery_itemMargin":"","image_gallery_minItems":"","image_gallery_maxItems":"","show_video":"","video_width":"","video_height":"","tz_show_gmap":"","tz_gmap_width":"","tz_gmap_height":"","tz_gmap_mousewheel_zoom":"","tz_gmap_zoomlevel":"","tz_gmap_latitude":"","tz_gmap_longitude":"","tz_gmap_address":"","tz_gmap_custom_tooltip":"","useCloudZoom":"","article_image_zoom_size":"","zoomWidth":"","zoomHeight":"","position":"","adjustX":"","adjustY":"","tint":"","tintOpacity":"","lensOpacity":"","softFocus":"","smoothMove":"","showTitle":"","titleOpacity":"","show_comment":"","tz_comment_type":"","tz_show_count_comment":"","disqusSubDomain":"","disqusApiSecretKey":"","disqusDevMode":"","show_twitter_button":"","show_facebook_button":"","show_google_button":"","show_pinterest_button":"","show_linkedin_button":"","show_extra_fields":"","field_show_type":"","show_quote_text":"","show_quote_author":"","show_audio":"","audio_layout_type":"","show_soundcloud_artwork":"","soundcloud_auto_play":"","show_soundcloud_sharing":"","show_soundcloud_buying":"","show_soundcloud_download":"","show_soundcloud_user":"","show_soundcloud_playcount":"","show_soundcloud_comments":"","audio_soundcloud_color":"","audio_soundcloud_theme_color":"","audio_soundcloud_width":"","audio_soundcloud_height":""} [version] => 5 [ordering] => 90 [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 761 [metadata] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [robots] => [author] => [rights] => [xreference] => ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [featured] => 0 [language] => * [xreference] => [category_title] => Tracts d’entreprise [category_alias] => tracts-dentreprise [category_access] => 1 [author] => Burot Xavier [parent_title] => Actualités [parent_id] => 257 [parent_route] => nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites [parent_alias] => actualites [rating] => [rating_count] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 1 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 1 [show_icons] => 1 [show_print_icon] => 1 [show_email_icon] => 1 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 1 [urls_position] => 0 [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 0 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => right [float_fulltext] => right [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 0 [show_category_title] => 1 [show_description] => 1 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 0 [show_subcat_desc] => 0 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 0 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 20 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 1 [show_subcategory_content] => -1 [show_pagination_limit] => 0 [filter_field] => hide [show_headings] => 0 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 0 [list_show_author] => 0 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 1 [show_page_heading] => 0 [layout_type] => blog [menu_text] => 1 [secure] => 0 [page_title] => Tracts d'entreprise [page_description] => [page_rights] => [robots] => [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [tagLayout] => Joomla\CMS\Layout\FileLayout Object ( [layoutId:protected] => joomla.content.tags [basePath:protected] => [fullPath:protected] => [includePaths:protected] => Array ( ) [options:protected] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [component] => com_content [client] => 0 ) [initialized:protected] => [separator] => . ) [data:protected] => Array ( ) [debugMessages:protected] => Array ( ) ) [slug] => 2852:spie-info-services-defendre-l-emploi-augmenter-les-salaires [catslug] => 349:tracts-dentreprise [parent_slug] => 257:actualites [readmore_link] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites/tracts-d-entreprise/2852-spie-info-services-defendre-l-emploi-augmenter-les-salaires [text] =>

STOP AUX INTIMIDATIONS !

La direction exerce des pressions sur un de nos Délégué Syndicale en Décembre 2016 en le convoquant à un entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aboutir à un licenciement suite à l’exercice de ses fonctions de déléguer syndical en NAO.

De plus, la hiérarchie SPIE Infoservices exerce des pressions sur les salariés en vue de ruptures conventionnelles.

STOP AUX ENTRAVES !

La direction accommode le code du travail à sa sauce en multipliant les entraves : non respect de l’accord temps de travail en vi-gueur concernant les 35h00 fixes, 36h40 avec RTT, en prétextant des sites SPIE comme étant dédiés voir accommodés à des sites clients.

La non consultation des instances sur des réorganisations de structures : la dernière en date étant la DPN.

STOP A LA DEGRADATION DE NOS CONDITIONS DE TRAVAIL !

Notre direction reconnait le manque d’entre-tien des bâtiments alors que SPIE prône la sécurité des salariés.

EGALITE PROFESSIONNELLE

Après des années de négociations sur ce thème, vos commentaires démontrent que le sujet n’est pas réglé. La Cgt demande que la finalisation du rattrapage des écarts de rémunérations entre hommes et femmes soient réalisées.

EMPLOI

La Cgt demande :

  • L’embauche de Personnel en CDI, dans les secteurs concernés par le recours systéma-tique à l’intérim, aux CDD et à la sous-traitance, le renforcement des équipes dans certains services.
  • La Formation métier du personnel pour mon-ter en compétences.

Une représentation forte de la CGT, est un gage sur l’avenir pour une meilleure défense de tous les salariés.

PLUS DE POUVOIR D’ACHAT ! et pourquoi pas ?

Il faut augmenter les salaires.

AUGMENTATION COLLECTIVE

Pour répondre à ces demandes, et pour ré-duire les écarts de rémunération, la Cgt de-mande une augmentation annuelle pérenne :
A ce stade, n’ayant pas encore les chiffres de la direction pour l’année 2016, nous ne pou-vons nous avancer sur un quelconque mon-tant. Ceci fera l’objet lors de la prochaine NAO du 20 Janvier 2017.

AUGMENTATIONS INDIVIDUELLES

Votre demande est claire, c’est d’obtenir de la reconnaissance. Un nombre non négligeable d’entre vous demandent une augmentation individuelle indexée sur l’évolution des revenus de nos dirigeants augmentés de 10% pour cer-tains d’entres eux sur l’année 2015.

Perte des contrats historiques !

En l’espace de 2 ans près d’une trentaine de nos contrats historiques ont été perdus. Face à cela aucun nouveau contrat pour SPIE SI.

Le manque de visibilité sur l’emploi et la stratégie d’entreprise tel que le prévoit la loi en intégrant les informations nécessaires et consultables par vos représentants dans la base de donnée économique et sociale, la baisse des effectifs un peu plus de 200 salariés en l’espace de deux ans font places à la sous-traitance et à l’intérim.

Salaires, emplois, retraites

Pour conquérir de nouvelles garanties sociales les salarié(e)s ne peuvent compter que sur leur propre force. Vous pouvez nous contacter sur notre adresse mail : .

e-max.it: your social media marketing partner
[tags] => Joomla\CMS\Helper\TagsHelper Object ( [tagsChanged:protected] => [replaceTags:protected] => [typeAlias] => [itemTags] => Array ( ) ) [jcfields] => Array ( ) [event] => stdClass Object ( [afterDisplayTitle] => [beforeDisplayContent] => [afterDisplayContent] => ) [prev] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites/tracts-d-entreprise/2858-fujitsu-declaration-intersyndicale-sur-les-orientations-strategiques [next] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites/tracts-d-entreprise/2826-wvis-marre-du-mouvement-brownien [prev_label] => Précédent [next_label] => Suivant [pagination] => [paginationposition] => 1 [paginationrelative] => 0 )

SPIE INFO SERVICES : Défendre l’emploi ! Augmenter les salaires !

STOP AUX INTIMIDATIONS !

La direction exerce des pressions sur un de nos Délégué Syndicale en Décembre 2016 en le convoquant à un entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aboutir à un licenciement suite à l’exercice de ses fonctions de déléguer syndical en NAO.

De plus, la hiérarchie SPIE Infoservices exerce des pressions sur les salariés en vue de ruptures conventionnelles.

STOP AUX ENTRAVES !

La direction accommode le code du travail à sa sauce en multipliant les entraves : non respect de l’accord temps de travail en vi-gueur concernant les 35h00 fixes, 36h40 avec RTT, en prétextant des sites SPIE comme étant dédiés voir accommodés à des sites clients.

La non consultation des instances sur des réorganisations de structures : la dernière en date étant la DPN.

STOP A LA DEGRADATION DE NOS CONDITIONS DE TRAVAIL !

Notre direction reconnait le manque d’entre-tien des bâtiments alors que SPIE prône la sécurité des salariés.

EGALITE PROFESSIONNELLE

Après des années de négociations sur ce thème, vos commentaires démontrent que le sujet n’est pas réglé. La Cgt demande que la finalisation du rattrapage des écarts de rémunérations entre hommes et femmes soient réalisées.

EMPLOI

La Cgt demande :

  • L’embauche de Personnel en CDI, dans les secteurs concernés par le recours systéma-tique à l’intérim, aux CDD et à la sous-traitance, le renforcement des équipes dans certains services.
  • La Formation métier du personnel pour mon-ter en compétences.

Une représentation forte de la CGT, est un gage sur l’avenir pour une meilleure défense de tous les salariés.

PLUS DE POUVOIR D’ACHAT ! et pourquoi pas ?

Il faut augmenter les salaires.

AUGMENTATION COLLECTIVE

Pour répondre à ces demandes, et pour ré-duire les écarts de rémunération, la Cgt de-mande une augmentation annuelle pérenne :
A ce stade, n’ayant pas encore les chiffres de la direction pour l’année 2016, nous ne pou-vons nous avancer sur un quelconque mon-tant. Ceci fera l’objet lors de la prochaine NAO du 20 Janvier 2017.

AUGMENTATIONS INDIVIDUELLES

Votre demande est claire, c’est d’obtenir de la reconnaissance. Un nombre non négligeable d’entre vous demandent une augmentation individuelle indexée sur l’évolution des revenus de nos dirigeants augmentés de 10% pour cer-tains d’entres eux sur l’année 2015.

Perte des contrats historiques !

En l’espace de 2 ans près d’une trentaine de nos contrats historiques ont été perdus. Face à cela aucun nouveau contrat pour SPIE SI.

Le manque de visibilité sur l’emploi et la stratégie d’entreprise tel que le prévoit la loi en intégrant les informations nécessaires et consultables par vos représentants dans la base de donnée économique et sociale, la baisse des effectifs un peu plus de 200 salariés en l’espace de deux ans font places à la sous-traitance et à l’intérim.

Salaires, emplois, retraites

Pour conquérir de nouvelles garanties sociales les salarié(e)s ne peuvent compter que sur leur propre force. Vous pouvez nous contacter sur notre adresse mail : .

e-max.it: your social media marketing partner
Etiquettes

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL