row=0
Array
(
)
Array
(
)
stdClass Object
(
    [id] => 1924
    [asset_id] => 2523
    [title] => OSIATIS : Information capitale sur les 4 années à venir dans votre Entreprise
    [alias] => osiatis-information-capitale-sur-les-4-annees-a-venir-dans-votre-entreprise
    [introtext] => 

Vendredi 27 mars, la Direction a formellement annoncé au Comité d'Entreprise de l'UES (Osiatis Systems et Osiatis Ingéniérie) sa décision d’absorber Osiatis Systems dans Osiatis France.

[fulltext] =>

Cet évènement présenté comme tel, pourrait s'apparenter à une bonne nouvelle, d'ailleurs les membres du Comité d’Entreprise réclamaient un rapprochement des entités depuis 10 ans !

Mais ATTENTION car "le diable est dans les détails" :

Comment la Direction va-t-elle procéder?

La Direction a décidé de faire absorber l'entité de 2030 salariés (Osiatis Systems) par celle qui en compte 780 (Osiatis France) !

La Direction, au passage, divisera par 3 le montant consacré aux oeuvres sociales du CE, un nivellement par le bas qui perpétuera la division déjà présente entre les salariés des différentes entités.

La Direction a décidé de ne pas organiser d'élections globales des représentants du Personnel pour le nouvel ensemble et ainsi éliminer les représentants du Personnel élus par les salariés d'Osiatis Systems !

Encore mieux, la Direction a décidé d'engager ce processus pendant les élections d'Osiatis France afin évidemment que les actuels élus d'Osiatis Systems ne puissent y participer et de ce fait ne puissent définitivement plus poursuivre leurs actions dans le nouvel ensemble.

Ainsi, les salariés d'Osiatis Systems qui devaient normalement voter en juin prochain seront invités à voter en... 2019 ! La démocratie une si belle invention…

Quels sont les objectifs poursuivis par la Direction ?

  • Par ce procédé, la Direction entend interrompre brutalement les actions engagées par les actuels représentants du Personnel d'Osiatis Systems.
  • En transférant arbitrairement la responsabilité sociale de 2030 salariés aux actuelles instances déjà en charge de 780 salariés, la Direction entend submerger les représentants du personnel d'Osiatis France et entraver ainsi l'assistance juridique des salariés et la défense de leurs intérêts face à leur employeur.
  • En privant les salariés d'Osiatis Systems de leur droit à voter, la Direction entend briser le lien entre cette "population" et ceux qui veillent au respect de leurs droits et de leurs conditions de travail.

La Direction aurait-elle pu procéder autrement ?

Oui, il lui suffisait simplement d'envisager des élections globales en cas de fusion afin que chacun des salariés de la nouvelle entité puisse faire entendre sa voix. C’est ce non-choix qui est inquiétant et laisse présager une politique sociale désastreuse pour les 4 années à venir !

Et Osiatis Ingéniérie ?

Osiatis Ingéniérie n'a pas été « retenue » dans le projet de rapprochement Osiatis. Son statut d'UES (Unité Economique et Sociale) qui avait été initialement ordonné par décision de justice disparaîtra du fait de la suppression d’Osiatis Systems.

Les salariés d'Osiatis Ingéniérie continueront à choisir leurs représentants du Personnel de façon régulière mais l'entité se retrouvera de fait isolée du nouvel ensemble.

Vos représentants du Personnel se montreront extrêmement vigilants dans l'éventualité d'un quelconque projet de revente de l'entité.

Ce que la Direction ignore :

Les actuels élus CGT d'Osiatis Systems continueront plus que jamais à se battre et défendre les intérêts des salariés. Même après la confiscation de leurs moyens par la Direction, ils épauleront les représentants d'Osiatis France dans la gestion des dossiers qu'ils leur auront transférés et qu'ils suivront jusqu'à leur terme.

Les actuels élus CGT d'Osiatis Systems resteront vigilants et continueront à constituer vos premiers contacts dans le cadre de l'assistance et la prise en charge des problématiques liées à vos conditions de travail.

Que pouvez-vous faire ?

Témoignez votre aspiration à ne pas vous laisser docilement museler et conduire collectivement à l'abattoir !

Vous disposez de moyens efficaces pour rester maîtres de votre destinée : solidarité, expression, échanges et appui sur vos représentants du Personnel afin de faire respecter vos droits.

N'oublions pas que les résultats 2014 qui ont donné la bonne idée au « groupe » d'augmenter de 25 % la rétribution de ses actionnaires ne sont que le fruit de notre travail collectif.

La situation des salariés d'Osiatis Systems aujourd'hui reflète la situation des salariés d'Osiatis France et d'Osiatis Ingéniérie demain. En effet, les opérations de « rapprochement » ne s'arrêteront pas là. L'ensemble des salariés du groupe doit donc légitimement se sentir solidaire.

Sur votre impulsion et avec l'appui de vos organisations syndicales, des actions collectives prochaines seront sans nul doute engagées.

Certains d'entre vous, nous ont exprimé leur réticence à nous joindre sur une boîte mail détenue par l'entreprise, c’est pourquoi vous pouvez dorénavant nous contacter sur la boîte externe suivante : .

[state] => 1 [catid] => 349 [created] => 2015-03-30 12:19:00 [created_by] => 160 [created_by_alias] => [modified] => 2015-04-01 12:30:45 [modified_by] => 160 [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [publish_up] => 2015-03-30 12:19:00 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => [urls] => [attribs] => {"show_title":"","link_titles":"","show_intro":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_layout":"","show_related_article":"","show_related_heading":"","related_heading":"","show_related_type":"","show_related_featured":"","related_image_size":"","related_orderby":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","tz_portfolio_redirect":"","show_attachments":"","show_image":"","tz_use_image_hover":"","tz_image_timeout":"","portfolio_image_size":"","portfolio_image_featured_size":"","detail_article_image_size":"","show_image_gallery":"","detail_article_image_gallery_size":"","image_gallery_slideshow":"","show_arrows_image_gallery":"","show_controlNav_image_gallery":"","image_gallery_pausePlay":"","image_gallery_pauseOnAction":"","image_gallery_pauseOnHover":"","image_gallery_useCSS":"","image_gallery_slide_direction":"","image_gallery_animation":"","image_gallery_animSpeed":"","image_gallery_animation_duration":"","image_gallery_animationLoop":"","image_gallery_smoothHeight":"","image_gallery_randomize":"","image_gallery_startAt":"","image_gallery_itemWidth":"","image_gallery_itemMargin":"","image_gallery_minItems":"","image_gallery_maxItems":"","show_video":"","video_width":"","video_height":"","tz_show_gmap":"","tz_gmap_width":"","tz_gmap_height":"","tz_gmap_mousewheel_zoom":"","tz_gmap_zoomlevel":"","tz_gmap_latitude":"","tz_gmap_longitude":"","tz_gmap_address":"","tz_gmap_custom_tooltip":"","useCloudZoom":"","article_image_zoom_size":"","zoomWidth":"","zoomHeight":"","position":"","adjustX":"","adjustY":"","tint":"","tintOpacity":"","lensOpacity":"","softFocus":"","smoothMove":"","showTitle":"","titleOpacity":"","show_comment":"","tz_comment_type":"","tz_show_count_comment":"","disqusSubDomain":"","disqusApiSecretKey":"","disqusDevMode":"","show_twitter_button":"","show_facebook_button":"","show_google_button":"","show_pinterest_button":"","show_linkedin_button":"","show_extra_fields":"","field_show_type":"","show_quote_text":"","show_quote_author":"","show_audio":"","audio_layout_type":"","show_soundcloud_artwork":"","soundcloud_auto_play":"","show_soundcloud_sharing":"","show_soundcloud_buying":"","show_soundcloud_download":"","show_soundcloud_user":"","show_soundcloud_playcount":"","show_soundcloud_comments":"","audio_soundcloud_color":"","audio_soundcloud_theme_color":"","audio_soundcloud_width":"","audio_soundcloud_height":""} [version] => 4 [ordering] => 189 [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 869 [metadata] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [robots] => [author] => [rights] => [xreference] => ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [featured] => 0 [language] => * [xreference] => [category_title] => Tracts d’entreprise [category_alias] => tracts-dentreprise [category_access] => 1 [author] => Burot Xavier [parent_title] => Actualités [parent_id] => 257 [parent_route] => nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites [parent_alias] => actualites [rating] => [rating_count] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 1 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 1 [show_icons] => 1 [show_print_icon] => 1 [show_email_icon] => 1 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 1 [urls_position] => 0 [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 0 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => right [float_fulltext] => right [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 0 [show_category_title] => 1 [show_description] => 1 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 0 [show_subcat_desc] => 0 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 0 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 20 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 1 [show_subcategory_content] => -1 [show_pagination_limit] => 0 [filter_field] => hide [show_headings] => 0 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 0 [list_show_author] => 0 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 1 [show_page_heading] => 0 [layout_type] => blog [menu_text] => 1 [secure] => 0 [page_title] => Tracts d'entreprise [page_description] => [page_rights] => [robots] => [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [tagLayout] => Joomla\CMS\Layout\FileLayout Object ( [layoutId:protected] => joomla.content.tags [basePath:protected] => [fullPath:protected] => [includePaths:protected] => Array ( ) [options:protected] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [component] => com_content [client] => 0 ) [initialized:protected] => [separator] => . ) [data:protected] => Array ( ) [debugMessages:protected] => Array ( ) ) [slug] => 1924:osiatis-information-capitale-sur-les-4-annees-a-venir-dans-votre-entreprise [catslug] => 349:tracts-dentreprise [parent_slug] => 257:actualites [readmore_link] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites/tracts-d-entreprise/1924-osiatis-information-capitale-sur-les-4-annees-a-venir-dans-votre-entreprise [text] =>

Vendredi 27 mars, la Direction a formellement annoncé au Comité d'Entreprise de l'UES (Osiatis Systems et Osiatis Ingéniérie) sa décision d’absorber Osiatis Systems dans Osiatis France.

Cet évènement présenté comme tel, pourrait s'apparenter à une bonne nouvelle, d'ailleurs les membres du Comité d’Entreprise réclamaient un rapprochement des entités depuis 10 ans !

Mais ATTENTION car "le diable est dans les détails" :

Comment la Direction va-t-elle procéder?

La Direction a décidé de faire absorber l'entité de 2030 salariés (Osiatis Systems) par celle qui en compte 780 (Osiatis France) !

La Direction, au passage, divisera par 3 le montant consacré aux oeuvres sociales du CE, un nivellement par le bas qui perpétuera la division déjà présente entre les salariés des différentes entités.

La Direction a décidé de ne pas organiser d'élections globales des représentants du Personnel pour le nouvel ensemble et ainsi éliminer les représentants du Personnel élus par les salariés d'Osiatis Systems !

Encore mieux, la Direction a décidé d'engager ce processus pendant les élections d'Osiatis France afin évidemment que les actuels élus d'Osiatis Systems ne puissent y participer et de ce fait ne puissent définitivement plus poursuivre leurs actions dans le nouvel ensemble.

Ainsi, les salariés d'Osiatis Systems qui devaient normalement voter en juin prochain seront invités à voter en... 2019 ! La démocratie une si belle invention…

Quels sont les objectifs poursuivis par la Direction ?

  • Par ce procédé, la Direction entend interrompre brutalement les actions engagées par les actuels représentants du Personnel d'Osiatis Systems.
  • En transférant arbitrairement la responsabilité sociale de 2030 salariés aux actuelles instances déjà en charge de 780 salariés, la Direction entend submerger les représentants du personnel d'Osiatis France et entraver ainsi l'assistance juridique des salariés et la défense de leurs intérêts face à leur employeur.
  • En privant les salariés d'Osiatis Systems de leur droit à voter, la Direction entend briser le lien entre cette "population" et ceux qui veillent au respect de leurs droits et de leurs conditions de travail.

La Direction aurait-elle pu procéder autrement ?

Oui, il lui suffisait simplement d'envisager des élections globales en cas de fusion afin que chacun des salariés de la nouvelle entité puisse faire entendre sa voix. C’est ce non-choix qui est inquiétant et laisse présager une politique sociale désastreuse pour les 4 années à venir !

Et Osiatis Ingéniérie ?

Osiatis Ingéniérie n'a pas été « retenue » dans le projet de rapprochement Osiatis. Son statut d'UES (Unité Economique et Sociale) qui avait été initialement ordonné par décision de justice disparaîtra du fait de la suppression d’Osiatis Systems.

Les salariés d'Osiatis Ingéniérie continueront à choisir leurs représentants du Personnel de façon régulière mais l'entité se retrouvera de fait isolée du nouvel ensemble.

Vos représentants du Personnel se montreront extrêmement vigilants dans l'éventualité d'un quelconque projet de revente de l'entité.

Ce que la Direction ignore :

Les actuels élus CGT d'Osiatis Systems continueront plus que jamais à se battre et défendre les intérêts des salariés. Même après la confiscation de leurs moyens par la Direction, ils épauleront les représentants d'Osiatis France dans la gestion des dossiers qu'ils leur auront transférés et qu'ils suivront jusqu'à leur terme.

Les actuels élus CGT d'Osiatis Systems resteront vigilants et continueront à constituer vos premiers contacts dans le cadre de l'assistance et la prise en charge des problématiques liées à vos conditions de travail.

Que pouvez-vous faire ?

Témoignez votre aspiration à ne pas vous laisser docilement museler et conduire collectivement à l'abattoir !

Vous disposez de moyens efficaces pour rester maîtres de votre destinée : solidarité, expression, échanges et appui sur vos représentants du Personnel afin de faire respecter vos droits.

N'oublions pas que les résultats 2014 qui ont donné la bonne idée au « groupe » d'augmenter de 25 % la rétribution de ses actionnaires ne sont que le fruit de notre travail collectif.

La situation des salariés d'Osiatis Systems aujourd'hui reflète la situation des salariés d'Osiatis France et d'Osiatis Ingéniérie demain. En effet, les opérations de « rapprochement » ne s'arrêteront pas là. L'ensemble des salariés du groupe doit donc légitimement se sentir solidaire.

Sur votre impulsion et avec l'appui de vos organisations syndicales, des actions collectives prochaines seront sans nul doute engagées.

Certains d'entre vous, nous ont exprimé leur réticence à nous joindre sur une boîte mail détenue par l'entreprise, c’est pourquoi vous pouvez dorénavant nous contacter sur la boîte externe suivante : .

e-max.it: your social media marketing partner
[tags] => Joomla\CMS\Helper\TagsHelper Object ( [tagsChanged:protected] => [replaceTags:protected] => [typeAlias] => [itemTags] => Array ( ) ) [jcfields] => Array ( ) [event] => stdClass Object ( [afterDisplayTitle] => [beforeDisplayContent] => [afterDisplayContent] => ) [prev] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites/tracts-d-entreprise/1917-cgt-axway-le-mini-coquelicot-avril-2015 [next] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/informatique/actualites/tracts-d-entreprise/1922-cgt-axway-cactuce-n-13-mars-2015 [prev_label] => Précédent [next_label] => Suivant [pagination] => [paginationposition] => 1 [paginationrelative] => 0 )

OSIATIS : Information capitale sur les 4 années à venir dans votre Entreprise

Vendredi 27 mars, la Direction a formellement annoncé au Comité d'Entreprise de l'UES (Osiatis Systems et Osiatis Ingéniérie) sa décision d’absorber Osiatis Systems dans Osiatis France.

Cet évènement présenté comme tel, pourrait s'apparenter à une bonne nouvelle, d'ailleurs les membres du Comité d’Entreprise réclamaient un rapprochement des entités depuis 10 ans !

Mais ATTENTION car "le diable est dans les détails" :

Comment la Direction va-t-elle procéder?

La Direction a décidé de faire absorber l'entité de 2030 salariés (Osiatis Systems) par celle qui en compte 780 (Osiatis France) !

La Direction, au passage, divisera par 3 le montant consacré aux oeuvres sociales du CE, un nivellement par le bas qui perpétuera la division déjà présente entre les salariés des différentes entités.

La Direction a décidé de ne pas organiser d'élections globales des représentants du Personnel pour le nouvel ensemble et ainsi éliminer les représentants du Personnel élus par les salariés d'Osiatis Systems !

Encore mieux, la Direction a décidé d'engager ce processus pendant les élections d'Osiatis France afin évidemment que les actuels élus d'Osiatis Systems ne puissent y participer et de ce fait ne puissent définitivement plus poursuivre leurs actions dans le nouvel ensemble.

Ainsi, les salariés d'Osiatis Systems qui devaient normalement voter en juin prochain seront invités à voter en... 2019 ! La démocratie une si belle invention…

Quels sont les objectifs poursuivis par la Direction ?

  • Par ce procédé, la Direction entend interrompre brutalement les actions engagées par les actuels représentants du Personnel d'Osiatis Systems.
  • En transférant arbitrairement la responsabilité sociale de 2030 salariés aux actuelles instances déjà en charge de 780 salariés, la Direction entend submerger les représentants du personnel d'Osiatis France et entraver ainsi l'assistance juridique des salariés et la défense de leurs intérêts face à leur employeur.
  • En privant les salariés d'Osiatis Systems de leur droit à voter, la Direction entend briser le lien entre cette "population" et ceux qui veillent au respect de leurs droits et de leurs conditions de travail.

La Direction aurait-elle pu procéder autrement ?

Oui, il lui suffisait simplement d'envisager des élections globales en cas de fusion afin que chacun des salariés de la nouvelle entité puisse faire entendre sa voix. C’est ce non-choix qui est inquiétant et laisse présager une politique sociale désastreuse pour les 4 années à venir !

Et Osiatis Ingéniérie ?

Osiatis Ingéniérie n'a pas été « retenue » dans le projet de rapprochement Osiatis. Son statut d'UES (Unité Economique et Sociale) qui avait été initialement ordonné par décision de justice disparaîtra du fait de la suppression d’Osiatis Systems.

Les salariés d'Osiatis Ingéniérie continueront à choisir leurs représentants du Personnel de façon régulière mais l'entité se retrouvera de fait isolée du nouvel ensemble.

Vos représentants du Personnel se montreront extrêmement vigilants dans l'éventualité d'un quelconque projet de revente de l'entité.

Ce que la Direction ignore :

Les actuels élus CGT d'Osiatis Systems continueront plus que jamais à se battre et défendre les intérêts des salariés. Même après la confiscation de leurs moyens par la Direction, ils épauleront les représentants d'Osiatis France dans la gestion des dossiers qu'ils leur auront transférés et qu'ils suivront jusqu'à leur terme.

Les actuels élus CGT d'Osiatis Systems resteront vigilants et continueront à constituer vos premiers contacts dans le cadre de l'assistance et la prise en charge des problématiques liées à vos conditions de travail.

Que pouvez-vous faire ?

Témoignez votre aspiration à ne pas vous laisser docilement museler et conduire collectivement à l'abattoir !

Vous disposez de moyens efficaces pour rester maîtres de votre destinée : solidarité, expression, échanges et appui sur vos représentants du Personnel afin de faire respecter vos droits.

N'oublions pas que les résultats 2014 qui ont donné la bonne idée au « groupe » d'augmenter de 25 % la rétribution de ses actionnaires ne sont que le fruit de notre travail collectif.

La situation des salariés d'Osiatis Systems aujourd'hui reflète la situation des salariés d'Osiatis France et d'Osiatis Ingéniérie demain. En effet, les opérations de « rapprochement » ne s'arrêteront pas là. L'ensemble des salariés du groupe doit donc légitimement se sentir solidaire.

Sur votre impulsion et avec l'appui de vos organisations syndicales, des actions collectives prochaines seront sans nul doute engagées.

Certains d'entre vous, nous ont exprimé leur réticence à nous joindre sur une boîte mail détenue par l'entreprise, c’est pourquoi vous pouvez dorénavant nous contacter sur la boîte externe suivante : .

e-max.it: your social media marketing partner
Etiquettes

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL