Tracts de la fédération

Les prochaines élections des TPE vous concernent si vous faites partie d’une entreprise de moins de 11 salarié-e-s. Elire vos représentants CGT est la garantie que vos droits seront défendus. Mais vous, connaissez vous vos droits ? Faites le test !

Lire la suite...

Vous êtes salarié-e-s d’une entreprise appliquant la convention collective dite « SYNTEC ». Votre entreprise compte moins de 11 salarié-e-s.

Dans le cadre des élections TPE, la CGT s’adresse à vous pour que vous lui permettiez de continuer à assurer la défense de vos droits et de vos intérêts.

En effet, par votre vote, vous ferez en sorte que la CGT, votre CGT demeure une organisation incontournable dans la profession. Simplement parce qu’il y a beaucoup à faire tant sur les conditions de travail qu’au niveau des rémunérations.

Alors donnez-lui la force nécessaire, en votant pour la liste CGT.

Lire la suite...

Ce colloque s'est tenu le mercredi 10 juin à la Bourse du travail de Toulouse, à l’initiative de la coordination CGT Airbus et sous-traitants, animé par la journaliste de TLT, Sophie VOINIS, a attiré 90 participants autour de 3 tables rondes :

  • Les perspectives de l’aéronautique en Midi-Pyrénées sans les grands programmes de nouveaux avions
  • Quel avenir pour les compétences et métiers dans les Bureaux d’études
  • Le dialogue social et l’anticipation pour sortir par le haut d’une situation où les intérêts immédiats divergent

Lire la suite...

Tous en grève et en manifestation le 9 avril 2015

Jamais le Medef n’avait autant été conforté dans ses politiques libérales, qui ne visent qu’à augmenter les marges, les profits des entreprises pour le plus grand profit des actionnaires, au détriment du travail salarié. Que l’on en juge :

Lire la suite...

Tract fédéral : Le chômage partiel dans les bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs conseils et sociétés de conseil avec les pieds nickelés de l’opposition

Jeu : Sachez remettre les bons logos en face des personnages !

Tract fédéral : Le chômage partiel ... dans les bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs conseils et sociétés de conseil

Quand FO, CGC et CFTC n’hésitent pas à recourir aux mensonges !

Chomage partiel

La CGT et la CFDT ont signé en décembre un accord sur le chômage partiel. Nous avions convenu de laisser jusqu’au 3 janvier à signature…puisque certaines organisations syndicales étaient indécises.
Aujourd’hui, il est clair qu’aucune autre organisation syndicale ne signera l’accord. Si FO a pris la décision de s’y opposer, la CFTC et la CFE-CGC attendent le 18 janvier, jour de la rencontre des organisations syndicales avec le président de la république, pour se prononcer.
Certes l’accord ne reprend pas in extenso les revendications des uns et des autres. Il résulte d’un compromis dans une situation économique et sociale donnée, eu égard à une marge de manoeuvre plus qu’étriquée concernant la mise en chômage partiel. De ce point de vue un certain nombre d’éléments tant du point de vue de l’indemnisation que de la formation professionnelle nous ont paru intéressants.

Montreuil, le 5 janvier 2012

Manifestation_11octobre

Les fédérations F3C CFDT et CGT avaient programmé le 13 octobre une journée d’action forte sur la thématique des salaires de la branche Syntec.

En effet, dans cette branche, les négociations de branche, comme d’entreprise, n’aboutissent que trop rarement. La fédération Syntec nous propose royalement 1% d’augmentation des minima. Dans les entreprises, les augmentations de salaires sont de plus en plus individualisées. Les grilles de salaires se déstructurent. La grille de classification est rarement appliquée.

L’Intersyndicale Interprofessionnelle a décidé d’appeler à une journée d’action le 11 octobre afin de porter dans le débat public la parole syndicale face à la « crise ». Cette journée prendra la forme de rassemblements en région et à Paris. Dans ce contexte, les fédérations F3C CFDT et CGT ont décidé de moduler les modalités d’action concernant les salaires dans la branche Syntec.

Elles invitent leurs équipes d’entreprise à organiser le 11 octobre des Assemblées Générales et des réunions d’information dans les entreprises. Elles invitent les salariés à participer aux rassemblements interprofessionnels organisés dans les territoires le 11 octobre. Elles invitent leurs équipes d’entreprise et les salariés à interpeller par mail le 13 octobre, jour de la négociation sur la branche, la fédération patronale Syntec. Un texte vous parviendra rapidement. Elles invitent leurs équipes à préparer, dès maintenant, les mobilisations des 11 et 13 octobre. Cette mobilisation, dans les entreprises, devra se poursuivre au-delà du 13 octobre pour y construire le rapport de force à l’occasion des négociations d’entreprise.

Rendez-vous 13h30 Place de la République devant la boutique SFR !

Montreuil, le 4 octobre 2011

24 Juin 2010 : Appel fédéral à manifester contre la Réforme des Retraites

Déclaration fédérale : Syntec/CICF/FIECI-CFE-CGC/FEC-FO meme combat!

« La Fédération CGT des Sociétés d’Etudes a saisi le Tribunal de Grande Instance de Paris le 16 avril 2010, afin de demander l’ouverture d’une négociation à SYNTEC et CICF, les deux organisations patronales sur les articles 15, 19, 37, 43, 59, 70 au regard du principe de l’égalité de traitement... »

Licenciements, gel des salaires et réforme des retraites: 2010, année de tous les dangers!!

D’autres choix auraient pu être faits que de préserver les profits des entreprises, à commencer par préserver l’emploi. Mais pour cela, les salarié-e-s de l’informatique comme dans les autres professions, ne pourront que compter sur leur force. La CGT est le seul syndicat capable de fournir une alternative de lutte à la mesure de la riposte nécessaire!

Bureaux d’Etudes Techniques: Tous ensemble pour des augmentations générales des salaires !

Nos revendications : Aucun salaire inférieur à 1600€ brut mensuel, aucun salaire cadre inférieur au PMSS, reconstruction de la grille salariale à partir de deux éléments, augmentation générale des salaires prenant en compte le coût de la vie et l’augmentation du PMSS

Renault : sauvegarde de l’emploi ou sauvegarde des dividendes-Fédération nationale des personnels des sociétés d’études, de conseil et de prévention

Mercredi 4 mars s’est tenue l’audience à la cour d’appel de Versailles sur le plan social mis en place par l’entreprise Renault en octobre 2008. Ce plan « d’ajustement des effectifs » prévoit la suppression de 6 000 emplois dans le groupe. Les sites du Technocentre, de Rueil, Lagny, Sandouville... sont touchés. Ainsi, la direction entend se débarrasser de plusieurs milliers de salariés en faisant fi de la seule obligation légale qui soit contraignante pour elle, à savoir la mise en œuvre d’un plan de reclassement. C’est ce qui a amené la CGT à saisir la justice. Après la décision quelque peu surprenante du tribunal de grande instance, le syndicat a décidé de faire appel.

Tract de la Fédération des Sociétés d’Études "Du chômage partiel au PSE déguisé" 2009

Tous ensemble, faisons du 29 janvier 2009 une journée nationale de grève et de manifestation pour que des mesures urgentes soient prises en faveur de l’emploi et des rémunérations!

"La société Renault a décidé brutalement fin décembre la suppression de 1800 postes de prestataires sur les établissements d’ingénierie: Guyancourt-Aubevoye (Ingénierie Véhicules), Rueil-Lardy (Ingénierie Mécanique),Villiers Saint Frederic (Ingénierie Véhicules Utilitaires).
Mardi 6 janvier, les organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, SUD du donneur d’ordre et des représentants syndicaux de sociétés de prestation se sont rencontrés au Technocentre de Guyancourt et ont mis en place une coordination intersyndicale et interentreprises.
L’intersyndicale appelle à un Rassemblement pour la défense de l’emploi jeudi 15 janvier à 11h place Georges Besse devant le Technocentre à Guyancourt."

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL